L’inbound marketing VS la publicité : quel est le moins intrusif ?

inbound marketing

Publié le : 26 mars 20215 mins de lecture

Plus le temps passe, plus la publicité digitale se fait intrusive.

Ces pop-ups qui surgissent sans crier gare alors que vous essayez de rédiger votre mémoire… Ces pixels de remarketing qui vous traquent tels des pervers narcissiques… Ces vidéos publicitaires qui se lancent alors même que vous ne le leur avez pas demandé… Quelquefois, être un internaute au XXIe siècle est tout sauf une sinécure.

En tant qu’internaute, vous êtes agacé par cet excès de sollicitations. Cependant, en tant que chef d’entreprise, vous avez conscience des implications financières de ces dernières. À vrai dire, vous aussi, plus d’une fois, vous avez eu recours à ces stratagèmes.

Entre vos mains, repose le sort de votre compagnie et les destins de vos collaborateurs. Sans marketing, personne ne saura que la compagnie X existe. Et si personne ne vous connaît, vos produits ne risquent pas de disparaître des étals.

Avant de tout plaquer pour aller vous exiler sur une île, essayez donc de comprendre ce qui ne va pas.

Pourquoi est-ce que les internautes ne supportent plus les publicités

Dans un article très détaillé, HubSpot s’est penché sur la perception des publicités au sein de la population.

Première bonne nouvelle : les internautes n’ont pas horreur des annonces publicitaires. Interrogés, 83 % d’entre eux ont répondu que toutes les publicités n’étaient pas mauvaises mais qu’ils désiraient ne plus voir celles qui le sont.

Cependant, malgré leur bonne volonté, ils ne peuvent s’empêcher de grincer des dents face à la publicité en ligne. 91 % d’entre eux estiment que les publicités sont plus invasives aujourd’hui qu’il y’a 2-3 ans. 79 % des participants avaient la désagréable sensation d’être suivis en permanence par des logiciels de remarketing.

Si vous avez eu des frissons en lisant la première partie de cet article, ce qui suit risque de vous faire froid dans le dos. Il est temps de parler d’une publicité en ligne qui donne même des cauchemars au dieu des enfers…

Avec 73 % de commentaires négatifs, le pop-up est le Saint Graal du harcèlement publicitaire. Viennent ensuite les publicités mobiles (70 %) et les annonces publicitaires à regarder avant d’accéder à un contenu (57 %).

L’internaute n’en peut plus. À bout de souffle, il a l’impression d’être constamment interrompu, harcelé et espionné. Il n’est donc pas surprenant que 615 millions d’appareils soient désormais équipés de logiciels anti-publicitaires… (Source : PageFair 2017).

Seulement voilà… Malgré les frustrations de vos prospects, vous avez urgemment besoin de leur parler de vos produits. Il est possible de le faire sans avoir l’air d’un envahisseur. Avez-vous déjà entendu parler du marketing de contenu ?

Nouer une relation forte avec son prospect au-travers du content marketing

Est-ce encore nécessaire de définir le marketing de contenu ? À moins que vous ne viviez dans une bulle, vous en avez forcément entendu parler. Comme son nom l’indique, le content marketing consiste à créer des contenus qui trouvent écho en les prospects. Pour vous faire accompagner, vous pouvez passer par l’agence de content marketing Studio Eskimoz.

Articles de blog, newsletters, vidéos YouTube… Au-travers de ces éléments, le marketing de contenu résout les problèmes des prospects tout en positionnant l’entreprise comme un leader dans son secteur. Moins agressive que la publicité traditionnelle, cette stratégie est d’autant plus efficace qu’elle peut être déployée sur plusieurs canaux.

Que vos prospects prennent plaisir à décortiquer les livres blancs, qu’ils soient férus de vidéos YouTube ou qu’ils apprécient les fils d’actualité Instagram, le content marketing vous permet de vous placer juste à côté d’eux avec délicatesse.

Sans leur imposer votre présence, vous leur tendez une main chaleureuse au-travers de vos contenus à forte valeur ajoutée. Au moment où il faudra opter pour une compagnie, comment ne pas choisir la vôtre ?

Plan du site